Version classiqueVersion mobile

La vision et l'environnement de travail

 | 
Benoît Frenette

Deuxième partie. La protection

Chapitre 5. Les traumatismes oculaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous vivons dans un monde fascinant et merveilleux, où les choses qui nous entourent apportent de la couleur à nos vies. Imaginons maintenant que ce monde est constitué d’ondes électromagnétiques, de particules en fusion, d’acides ou de bases fortes, de poussières et d’allergènes en concentration élevée… Quels en seraient les effets sur l’œil, sur ses structures internes et externes ?

Répétons-le, la protection oculaire permet d’éviter des accidents graves. Malgré tout, 1 000 accidents aux yeux sont rapportés annuellement au Québec. Selon le type d’accident et de contaminant, certaines structures oculaires sont plus atteintes que d’autres.

Les risques au travail

Il existe quatre groupes principaux de risques au travail, qui peuvent se sous-diviser, comme le montre la fi ure 5.1.

C’est donc dans cet ordre que nous allons évaluer les risques pour l’œil et les conséquences de chacun de ces derniers. Les risques mécaniques se rapportent au danger de coups ou de chocs, que ce soit par un pro...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search