Version classiqueVersion mobile

Les Autochtones et le Québec

 | 
Alain Beaulieu
, 
Stéphan Gervais
, 
Martin Papillon

Deuxième partie. Rencontres culturelles, sociales, économiques

Les langues autochtones du Québec : état des lieux et propositions pour l’action

Lynn Drapeau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des 11 langues autochtones parlées sur le territoire du Québec il y a à peine quelques siècles, deux ne sont plus parlées (le huron et le malécite), une est en situation très critique (l’abénaquis), trois sont fortement en danger (le mohawk, le micmac et l’algonquin) et les cinq autres, soit l’innu, l’attikamek, le cri, le naskapi et l’inuktitut, bien que relativement mieux préservées, présentent néanmoins d’importants signes d’affaiblissement. C’est dire qu’ici, comme dans l’ensemble du Canada, la situation est préoccupante.

Ce chapitre propose un état des lieux des langues autochtones au Québec. Les différentes nations et langues seront d’abord présentées, puis un portrait démolinguistique en sera dressé à partir des chiffres du recensement de 2006 (Statistique Canada, 2007b), qui seront comparés à ceux du recensement de 2001 (Statistique Canada, 2003). La situation du Québec sera ensuite comparée à celle de l’ensemble canadien ainsi qu’à celle des langues minoritaires ailleurs dan...

Auteur

Linguiste et professeure au Département de linguistique de l’Université du Québec à Montréal.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search