Version classiqueVersion mobile

La pénologie

 | 
Marion Vacheret
, 
Estibaliz Jimenez

Troisième partie. Les justiciables et les populations prises en charge

8. Les troubles mentaux, la responsabilité criminelle et l’incarcération

Denis Lafortune

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chaque semaine, plusieurs personnes atteintes de troubles mentaux se présentent devant les tribunaux parce qu’elles sont accusées d’un délit. Compte tenu de leurs nombreuses vulnérabilités, il faut alors s’interroger sur le sens que prennent les actes qu’elles ont commis, les poursuites dont elles font l’objet, la peine qu’elles pourraient mériter et, en définitive, la privation de liberté qui les attend. On peut se demander si, au moment des faits, ces individus étaient capables d’apprécier la nature et la gravité de leurs actes. On peut également remettre en question la manière dont ils comprennent la nature des poursuites dont ils font l’objet, ainsi que les conséquences qu’elles auront sur leur vie. Par ailleurs, il est permis de douter du fait que les objectifs de conscientisation, de responsabilisation et de dissuasion poursuivis par la peine soient atteints compte tenu des perturbations affectives et cognitives qui caractérisent certains troubles psychiatriques. Enfin, même s...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search