Version classiqueVersion mobile

La pénologie

 | 
Marion Vacheret
, 
Estibaliz Jimenez

Deuxième partie. Les peines

6. L’impact du casier judiciaire et le régime de réhabilitation

Estibaliz Jimenez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La partie XXIII du Code criminel1 est consacrée à la détermination de la peine. On y énonce les peines pour adultes, les principes et les objectifs pénologiques. Pour les adultes contrevenants, le Code criminel canadien prévoit une approche plurifonctionnelle de la peine (Dumont, 1993 ; Dadour, 2007). La peine doit contribuer, en vertu de l’article 718, à la prévention du crime, au respect de la loi et au maintien d’une société juste, tout en atteignant les objectifs de dénonciation, de dissuasion, d’isolement, de responsabilisation, de réparation et, finalement, de réinsertion sociale. Ces six objectifs pénologiques n’obéissent à aucune hiérarchisation (ibid.).

Comme un grand nombre de pays, le Canada a choisi, depuis plus d’un siècle, d’assortir ses mesures pénales coercitives d’un objectif de rééducation. En effet, favoriser la réinsertion sociale des personnes contrevenantes est un des objectifs poursuivis par le législateur2, approche visant à réduire les risques de récidive dan...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search