Version classiqueVersion mobile

Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabe

 | 
Michel Camau
, 
Frédéric Vairel

Transcription de l’arabe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La transcription de l’arabe a été simplifiée pour l’adapter aux usages courants du français. Pour les mots ou expressions passés dans la langue française ou largement usités en transcription simplifiée, nous nous conformons à ces usages. Pour les noms propres et les organisations, nous nous conformons à l’usage en français adopté par les médias ou, le cas échéant, à la transcription française adoptée par les intéressés eux-mêmes.

Pour les noms demeurés « étrangers » au français ou non usités en transcription simplifiée, les voyelles longues sont indiquées par un accent circonflexe, les emphatiques ne sont pas marquées, la chadda est marquée par le redoublement de la consonne (le redoublement de l’assimilation n’est pas marqué, par ex. al-chams), le ه et le ح sont marqués sans distinction par un h. La ء est marquée par une apostrophe ’ et le ع par une apostrophe inversée ‘. Le ش est transcrit par « ch » et non « sh ». Le son « ou » est rendu par la lettre u. Les lettres غ, ذ, ث, خ et ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search