Version classiqueVersion mobile

L'interculturel au Québec

 | 
Lomomba Emongo
, 
Bob W. White

Les collaborateurs

Texte intégral

1 Pierre ANCTIL Professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université d’Ottawa, où il enseigne l’histoire canadienne contemporaine, Pierre Anctil a publié en 2010 Trajectoires juives au Québec (Presses de l’Université Laval). En collaboration avec Ira Robinson, il a aussi fait paraître en 2010 un ouvrage collectif intitulé Les communautés juives de Montréal, histoire et enjeux contemporains (Éditions du Septentrion). En 2011, il a publié en collaboration avec Howard Adelman un ouvrage collectif intitulé Religion, Culture, and the State, Reflections on the Bouchard-Taylor Report (University of Toronto Press).

2 Charles BLATTBERG Professeur titulaire de philosophie politique à l’Université de Montréal, il est l’auteur de From Pluralist to Patriotic Politics : Putting Practice First (Oxford University Press, 2000) ; Shall We Dance ? A Patriotic Politics for Canada (Montreal, McGill-Queen’s University Press, 2003) ; Patriotic Elaborations : Essays in Practical Philosophy (Montreal, McGill-Queen’s University Press, 2009) ; et du roman The Adventurous Young Philosopher Theo Hoshen of Toronto (Montréal, Angst Patrol Books, 2013).

3 Lomomba EMONGO Docteur en philosophie et lettres de l’Université libre de Bruxelles, licencié en culture et religion de la même université, diplômé d’études spéciales en philosophie et religions africaines de l’Université catholique du Congo, il est chargé de cours à la Faculté de théologie et sciences religieuses de l’Université de Montréal en même temps qu’il est professeur de philosophie au Collège Ahuntsic. Membre, entre autres, de la Chaire UNESCO d’études des fondements philosophiques de la justice sociale et de la société démocratique, il est aussi l’auteur de deux contes, dont le dernier est le conte philosophique : Le trésor de D. (2013) ; de trois romans, dont le dernier a pour titre Malaïka, l’ange du silence (2006) ; de plusieurs essais, dont le dernier s’intitule : INGETA – Qu’il en soit ainsi ou Chronique d’une révolution commencée (2013).

4 Jorge FROZZINI Politologue de formation, il est titulaire d’un doctorat de l’Université McGill en communication et d’une maîtrise en communication de l’UQAM. Il est professeur au Département des arts et lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et est membre de nombreux groupes de recherche. Il est aussi très actif dans le milieu communautaire, particulièrement auprès des travailleurs immigrants. Parmi ses plus récentes publications figure « La compétence interculturelle dans le contexte des services de réadaptation physique et des agences de placement temporaire au Québec », un article paru dans la revue Savoirs et Formation, Recherches et Pratiques, en 2013.

5 Danielle GRATTON (M. Ps, Ph. D.) est psychologue et anthropologue. Elle travaille présentement à l’Hôpital juif de réadaptation et à l’Hôpital de Laval à titre de psychologue et de consultante en relations interculturelles auprès des intervenants et des gestionnaires. Danielle Gratton est coordonnatrice du projet de recherche Vers une ville interculturelle : problématiques, pratiques, et expertises du Laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI) du Département d’anthropologie de l’Université de Montréal. Entre 2000 et 2012, elle a été formatrice en interculturel pour les Agences de santé et de services sociaux de Montréal et de Laval. Elle est aussi directrice et fondatrice du Centre d’étude et d’intervention en relations interculturelles (CEIRI).

6 Joseph Josy LÉVY Anthropologue, professeur au Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux et ses publications portent sur la prévention des ITSS parmi les groupes ethnoculturels de Montréal, les antirétroviraux et leurs répercussions sur les trajectoires des personnes vivant avec le VIH/sida, les médicaments dans le monde contemporain, les usages santé d’Internet et les enjeux éthiques de la recherche. Il a publié plusieurs livres d’entretiens avec des anthropologues contemporains.

7 François ROCHER Professeur titulaire à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa. Ses intérêts de recherche portent notamment sur la gestion de la diversité pluriethnique et plurinationale, la citoyenneté, la politique constitutionnelle et le fédéralisme canadien et le nationalisme québécois. Il a publié plusieurs ouvrages et notamment codirigé The State in Transition. Challenges for Canadian Federalism (2011), Essential Readings in Canadian Politics and Government (2010), The Conditions of Diversity in Multinational Democracies (2003) et New Trends in Canadian Federalism (2003). Il est membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité au Québec (CRIDAQ), du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP) et de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) de l’UQAM.

8 Bob W. WHITE Professeur au Département d’anthropologie de l’Université de Montréal et directeur du Laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI), il a publié des textes sur la musique populaire, la mondialisation, les politiques culturelles, les méthodes de recherche collaboratives et les théories interculturelles. Son livre Rumba Rules : The Politics of Dance Music in Mobutu’s Zaire (Duke, 2008) a reçu le prix Anthony Leeds en 2009 et le prix Joel Gregory en 2010. Son prochain livre s’intitule Breakdown and Breakthrough : An Anthropological Theory of Intercultural Knowledge.

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search