Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’intégration des familles d’origine immigrante

 | 
Fasal Kanouté
, 
Gina Lafortune

Introduction

Fasal Kanouté et Gina Lafortune

Texte intégral

  • 1 Le précédent ouvrage collectif des chercheurs de ce domaine : Kanouté, Fasal et Lafortune, Gina, F (...)
  • 2 L’Institut national de la recherche scientifique, HEC Montréal, l’Université Concordia, l’Universi (...)

1Cet ouvrage peut être vu comme la dernière « production collective »1 des chercheurs du domaine Familles, enfants, jeunes (FEJ) du Centre Métropolis du Québec – Immigration et métropoles (CMQ-IM). Nous en profitons pour saluer tous les protagonistes du projet Métropolis, qui a pris fin dernièrement après 17 ans (1996-2013). Plus particulièrement, nos remerciements s’adressent à Annick Germain et Trinh Tuyet qui ont été, respectivement, directrice et coordonnatrice du CMQ-IM, un des cinq centres d’excellence canadiens, soutenus par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) et un consortium de partenaires fédéraux. Le CMQ-IM a regroupé des chercheurs de six institutions d’enseignement supérieur2 répartis en six domaines, avec le mandat d’assurer « un meilleur arrimage de la recherche sur l’immigration et l’intégration aux besoins des décideurs de politiques publiques et des intervenants sur le terrain ». Pour ce qui est du domaine FEJ, son mandat, de recherche et de partenariat avec les communautés, colle de très près aux échanges entre les familles d’origine immigrante et les institutions.

  • 3 Centre Métropolis du Québec, Immigration et métropole, www.im.metropolis.net

Les institutions d’éducation jouent un rôle majeur dans l’intégration des enfants et des jeunes d’origine immigrante, qui tient notamment à l’ampleur des fonctions de transmission de connaissances, de sélection et de socialisation qu’elles assument au sein des sociétés modernes. Par ailleurs, le rôle des institutions des secteurs de la santé, des services sociaux, dans le soutien à l’insertion des familles d’origine immigrante est déterminant. Les recherches menées dans ce domaine visent donc, d’une part, les problématiques liées aux questions d’identité et d’acculturation des jeunes et, d’autre part, la connaissance des clientèles d’origine immigrante ainsi que leurs besoins et les ressources offertes en matière d’éducation, de santé et de services sociaux3.

2Cet ouvrage collectif s’inscrit donc parfaitement dans ce mandat en s’intéressant aux parcours migratoires des familles d’origine immigrante, ainsi qu’aux défis sociosanitaires et scolaires auxquels elles font face. Il présente une perspective systémique des besoins à la fois de l’individu et du parent, de l’enfant et de l’élève avec, en toile de fond, une réflexion qui dépasse la problématique de l’immigration, en posant les enjeux de la prise en compte de la diversité dans une société qui se veut démocratique. Voici un aperçu des neuf chapitres de cet ouvrage.

3 Trajectoires sociomigratoires de familles d’origine haïtienne à Montréal – Entre Haïti, les États-Unis et le Québec, l’auteure met en lumière les expériences de rupture qui jalonnent la migration de ces familles. Ces trajectoires révèlent également différentes stratégies d’adaptation et de réaction face à l’adversité. « La trajectoire renvoie à l’idée de mouvement et de dynamisme dans l’espace et dans le temps. Elle se produit dans un univers de rapports et doit être comprise à la lumière de cet univers qui révèle l’action du sujet. »

  • 4 Selon les auteurs de ce livre, le concept de genre fait généralement référence à la façon dont une (...)

4 Les migrants du Maghreb à Montréal au quotidien Les pratiques de sociabilité des migrants sont marquées par des référents identitaires associés aux trajectoires migratoires, aux dynamiques locales ainsi qu’aux rapports de genre4, de classe, d’ethnicité et de religion. S’ils se déclinent de façon privilégiée autour du marqueur ethnique, les liens de sociabilité affichent également une certaine mixité, puisque les cercles sociaux peuvent inclure des individus originaires de pays arabes, des immigrants d’origines variées et des non-immigrants.

5 Mère et sans-papiers au Québec – Les auteures décrivent l’expérience d’accès aux soins périnataux de femmes se trouvant dans cette situation, par le biais de l’histoire migratoire, des barrières à cet accès et du recours à des ressources alternatives. « La difficulté d’accéder aux soins pour le suivi de grossesse et le recours, pour plusieurs, aux médecins privés œuvrant hors des hôpitaux, renforcent l’invisibilité des femmes rencontrées durant la période prénatale. Ce n’est qu’au moment de l’accouchement […] que les femmes acquièrent une visibilité dans le système de soins de santé. »

6 Les familles musulmanes et les professionnels de la santé périnatale à Montréal – Les auteures documentent la transmission des savoirs périnatals en contexte migratoire et leur négociation dans la rencontre entre soignant et soigné, ainsi que les manifestations de la religion dans la rencontre clinique. « Les valeurs et les morales des soignants comme celles des soignés sont au premier plan, mais de manière asymétrique […] en raison des savoirs détenus et recherchés de part et d’autre et de la vulnérabilité qui accompagne la personne en quête de soins. »

7 Immigrer et vivre avec le diabète mellitus de type 2 L’intégration des populations immigrantes sous l’angle des enjeux de gestion de problèmes chroniques de santé est abordée. « La santé des personnes immigrantes est le reflet de relations complexes et dynamiques entre les facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et contextuels. […]. Les séances d’information sur la prévention et la gestion du diabète mellitus de type 2 (T2DM) […] ont également permis d’assurer une multiplicité de points de vue. »

8 La fécondité des unions conjugales mixtes au Québec Les auteures examinent les différentiels de fécondité au sein de couples mixtes (conjoint immigrant et conjoint natif) et non mixtes (deux conjoints natifs ou deux conjoints immigrants) à partir du recensement canadien de 2006. « Un objectif plus large est d’améliorer la mesure quantitative de l’appartenance des individus et des couples à plus d’un groupe, ainsi que de développer des instruments de mesure permettant de reconnaître l’identité plurielle de chaque individu. »

9 Les élèves allophones récemment immigrés et la résilience scolaire Ces élèves font face à plusieurs défis dans leur appropriation de la culture scolaire, leur apprivoisement d’un nouveau curriculum et, pour certains, dans l’acquisition d’une nouvelle langue d’apprentissage. « Les résultats de notre recherche montrent que la mobilisation du capital social de l’école doit être à la hauteur des défis que pose la situation des élèves et des familles. Ce capital doit être dynamique et inclut autant les ressources humaines que les ressources matérielles et les différentes initiatives et activités. »

10 Le bénévolat et la résilience socioscolaire La contribution des organismes communautaires dans la bonification du capital social et humain des immigrants est mise en valeur, ainsi que dans le soutien scolaire des enfants. « Les témoignages des parents montrent que l’activité de lecture a commencé à structurer des pratiques sociales familiales autour du livre et de la lecture. De telles pratiques influencent positivement les habiletés en écriture, sans compter leur effet de consolidation des liens parent-enfant. »

11 Les jeunes d’origine maghrébine en France et l’enseignement postsecondaire Les auteurs cernent les facteurs de réussite et d’échec des premières années dans l’enseignement postsecondaire, en envisageant différentes hypothèses relatives aux caractéristiques des familles, des élèves et de leurs parcours scolaires. « Écartés des programmes professionnels, et notamment des sections de techniciens supérieurs, qui offrent de meilleures opportunités sur le marché du travail, ils poursuivent leurs études à l’université, même si cette orientation se termine souvent par un échec. »

12Bonne lecture !

Notes

1 Le précédent ouvrage collectif des chercheurs de ce domaine : Kanouté, Fasal et Lafortune, Gina, Familles québécoises d’origine immigrante. Les dynamiques de l’établissement, Les Presses de l’Université de Montréal, 2011.

2 L’Institut national de la recherche scientifique, HEC Montréal, l’Université Concordia, l’Université McGill, l’Université de Montréal et l’Université de Sherbrooke.

3 Centre Métropolis du Québec, Immigration et métropole, www.im.metropolis.net

4 Selon les auteurs de ce livre, le concept de genre fait généralement référence à la façon dont une personne est perçue, selon qu’elle est une femme ou un homme, dans une société donnée. Bien que les termes sexe et genre soient souvent utilisés de façon interchageable, ils représentent des unités d’analyse distinctes. NdÉ.

Auteurs

Psychopédagogue, professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Ses recherches, productions et activités scientifiques portent sur la situation socioscolaire des élèves immigrants, sur la relation école-famille immigrante, sur les différentes perspectives de prise en compte de la diversité ethnoculturelle (interculturel, antiracisme, citoyenneté en milieu scolaire) et sur le chevauchement entre immigration et défavorisation. Elle est chercheuse régulière au Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM).

Chercheure postdoctorale (Fonds québécois de recherches sur la société et la culture-actions concertées persévérance-réussite scolaire-2012-2014) à l’Université du Québec à Montréal, à la Faculté des sciences de l’éducation. Elle s’intéresse à la problématique de l’intégration socioscolaire en milieux pluriethniques défavorisés, au rapport au savoir et à l’école des élèves, à leur construction identitaire et à l’éducation interculturelle. Elle est également rattachée au Groupe de recherche immigration, équité et scolarisation (GRIES) du Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM).

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Decitre