Version classiqueVersion mobile

La création musicale au Québec

 | 
Jonathan Goldman

11. Serge Provost. Une approche spectrale de la transtextualité

Jimmie LeBlanc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000000EB0000011DDD9AB2FD.jpg

œuvre étudiée :
Les heures qui résonnent (2010), pour violon, violoncelle, piano et électronique
commande du : Trio Fibonacci
date de la première audition : 5 février 2010
interprète : Trio Fibonacci
durée : 21:00
édition de la partition : Centre de musique canadienne (CMC)

SERGE PROVOST
Né dans la région de Montréal en 1952, Serge Provost fait ses études au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, principalement dans la classe de Gilles Tremblay, au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Claude Ballif ainsi qu’un stage au Cursus de composition de l’IRCAM en 1995-1996. Il est actuellement professeur de composition et d’analyse musicale au Conservatoire de musique du Québec à Montréal.
Il se fait particulièrement remarquer par des œuvres comme son opéra, Le Vampire et la Nymphomane, sur le livret du poète Claude Gauvreau, pour lequel il reçoit en 1996 le prix Opus « création de l’année » du Conseil québécois de la musique. Son quatuor à cordes, Ventis-Ar...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search