Version classiqueVersion mobile

La création musicale au Québec

 | 
Jonathan Goldman

9. Michel Gonneville. Pensée sérielle, écriture postmoderne (ou l’inverse)

Nicolas Gilbert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000000E90000011F41AB932E.jpg

œuvre étudiée :
Chute/Parachute (1989), pour piano et bande
commande de : Louise Bessette
date de la première audition : 28 août 1990
interprète de la création : Louise Bessette
durée : 13:00
édition de la partition : Centre de musique canadienne
enregistrement commercial :
« Gonneville, Ferguson, Harley, Lesage », Marc Couroux, piano, Atma Classique, ACD 2 2180, 2000

MICHEL GONNEVILLE
Michel Gonneville naît en 1950 à Montréal, où il étudiera auprès de Gilles Tremblay. Il se rendra également à Darmstadt et Cologne pour recevoir les enseignements de Karlheinz Stockhausen, ainsi qu’à Liège auprès de Henri Pousseur. De retour à Montréal, il se consacre principalement à la composition et à l’enseignement. Sa production musicale couvre plusieurs genres, du solo à l’orchestre en passant par le théâtre musical de chambre, et inclut de nombreuses collaborations avec des chorégraphes, des artistes visuels et des écrivains. Des commandes et créations ont impliqué des groupes tant locaux qu’internationa...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search