Version classiqueVersion mobile

Le Tiers-Monde postcolonial

 | 
Maurice Demers
, 
Patrick Dramé

Épilogue

Portrait du colon : la question des classes sociales au Québec

Alain Deneault

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la tension entre une histoire coloniale que l’on veut tenir pour passée et un essor républicain que l’on repousse continûment vers l’avenir, il manque à la conscience politique québécoise une pensée heuristique sur le statut de colon qui fut ici le nôtre, et le reste de mille façons inavouées1. Cette notion du colon fait défaut à notre conscience en même temps qu’elle manque à la réflexion anticolonialiste sur le statut des peuples en colonie. Le colon, à ne confondre ni avec le colonisé ni avec le colonisateur, reste en effet la figure négligée du récit colonial, celle dont Albert Memmi n’a pas fait le portrait2. Celle qui, si nous la partagions, nous permettrait de nous situer collectivement quant à notre statut politique, pour éventuellement nous en affranchir.

Il n’y a pas comme tel de « colon » chez Albert Memmi. Selon l’approche dialectique de l’écrivain tunisien, le rapport entre colonisateur et colonisé se donne essentiellement à penser comme celui d’un architecte de l’e...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search