Version classiqueVersion mobile

Les excuses dans la diplomatie américaine

 | 
Jérémie Cornut

Deuxième partie

Chapitre 6. L’incident de Hainan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 1er avril 2001, un avion espion Lockheed EP-3 de la marine militaire américaine atterrit d’urgence sur l’île de Hainan, dans la mer de Chine méridionale, après avoir heurté en vol un avion de chasse chinois. La Chine réclame des excuses, que les États-Unis refusent de présenter. Il s’agit de la première crise internationale importante pour l’administration de George W. Bush. Elle se produit dans un contexte où les relations sino-américaines sont tendues, en dépit d’un commerce bilatéral florissant (Donnelly, 2004). Il y a ainsi une relation « fondée sur une méfiance mutuelle », et deux incidents avaient rendu palpables ces tensions au cours des années 1990 : des manœuvres militaires chinoises dans le détroit de Taiwan au cours des années 1995 et 1996 et le bombardement accidentel de l’ambassade chinoise à Belgrade par l’OTAN le 7 mai 1999.

Pendant les dix jours que dure la controverse d’avril 2001, la tension entre les deux pays est vive. Chacun des deux pays apporte des éléments ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search