Version classiqueVersion mobile

La psychologie de l’adolescence

 | 
Michel Claes
, 
Lyda Lannegrand-Willems

Deuxième partie. Les relations interpersonnelles et le contexte social

Chapitre 7. Les relations entre pairs à l’adolescence

François Poulin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les pairs occupent une place toute particulière dans la vie sociale des adolescents : les jeunes leur consacrent plus de temps (Brown et Larson, 2009), sont plus sensibles à leur influence (Brown, 2011) et ont un cercle d’amis plus vaste (Wrzus, Hänel, Wagner et Neyer, 2013) qu’à tout autre âge. Pour certains, cet investissement important dans le groupe de pairs peut être problématique, les pairs étant souvent dépeints comme une source d’influence négative, favorisant par exemple l’acquisition d’habitudes de vie malsaines comme la consommation de psychotrope, le désengagement scolaire ou les conduites délinquantes. La participation au groupe de pairs peut même se révéler dévastatrice, en causant une grande détresse chez ceux qui en sont exclus ou qui sont la cible de violence, que ce soit en gestes ou en paroles. Cela étant dit, pour la majorité des adolescents, les relations qu’ils entretiennent avec leurs pairs sont très positives. En plus de contribuer à leur bien-être et de sati...

Auteur

Université du Québec à Montréal, Canada

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search