Version classiqueVersion mobile

Le phénomène des gangs de rue

 | 
Jean-Pierre Guay
, 
Chantal Fredette

Troisième partie. Profils, expériences et délinquance

Chapitre 15. Un regard sexologique sur le vécu sexuel et amoureux des membres de gangs

Évelyne Fleury et Mylène Fernet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Domination, sexualité de groupe, proxénétisme, violence dans les relations amoureuses : les inégalités entre hommes et femmes au sein des gangs sont largement reconnues. Lorsqu’il est question de la sexualité des jeunes hommes affiliés aux gangs, la violence est nettement mise de l’avant. Or, le vécu sexuel et amoureux des membres de gangs ne se limite pas à cette conduite.

Ce chapitre présente d’abord un état des lieux. Les deux premières parties résument les expériences familiales et de gang en lien avec la sexualité et les rapports entre les sexes. La troisième porte sur les relations amoureuses et la paternité. Elles se fondent sur des études réalisées sur les gangs (Danyko et coll., 2002 ; Hamel et coll., 1998 ; Perreault et Bibeau, 2003 ; Sanders, 1994) auprès de filles associées à ces groupes (Chesney-Lind et coll., 1996 ; Dorais et Corriveau, 2006 ; Fournier et coll., 2004) et sur les résultats d’une étude qualitative de l’expérience et des perceptions des membres de gang de ...

Auteurs

M.A., sexologie
Auteure du mémoire de maîtrise « Exploration des perceptions et de l’expérience de jeunes hommes associés aux gangs quant aux rapports de genre et à la sexualité » et diplômée du Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal, Montréal (Québec, Canada).

Ph.D., santé publique
Professeure agrégée au Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal et titulaire du Laboratoire d’études sur la violence et la sexualité, Montréal (Québec, Canada).

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search