Version classiqueVersion mobile

La famille et les troubles émotionnels des jeunes

 | 
Claude Villeneuve

Première partie. La santé mentale de l'enfant

Chapitre 1. La famille et l’enfant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Malgré les obstacles et malgré le fait qu’elle partage de plus en plus ses responsabilités sociales avec d’autres institutions, la famille continue d’avoir une influence énorme. Cette institution est à la base de la structure relationnelle de l’enfant et demeure le creuset où s’effectue son développement normal et pathologique.

Ce constat s’est imposé avec la diffusion de la psychanalyse. Bowlby (1951) a constaté que les nourrissons élevés dans un environnement tout à fait hygiénique mais ne bénéficiant d’aucun contact humain significatif deviennent non fonctionnels et montrent des comportements à tendance autistique. Appliquant la psychanalyse à la théorie de l’attachement, cet auteur considère que l’enfant est programmé pour former un petit nombre de relations étroites avec d’autres personnes et que le maintien de ces attachements est nécessaire pour assurer un développement harmonieux. Les psychanalystes ont d’abord étudié la dyade mère-nourrisson, puis ils ont élargi leur explora...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search