Version classiqueVersion mobile

L’éthique clinique

 | 
Hubert Doucet

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il y a quelques années, il était encore possible d’envisager la relation clinique dans la perspective d’un rapport quasi exclusif entre deux individus, l’un professionnel de la santé et l’autre faisant appel à ses services. Ce n’est plus le cas. La traditionnelle notion de confidentialité est elle aussi devenue caduque, comme le déclarait dès 1982 Mark Siegler : « L’ancien principe médical, qui faisait partie du serment et code de déontologie de tout médecin, a vieilli, est usé et n’est plus utile » (Siegler, 1982b : 1518). Pour appuyer cette affirmation, l’auteur citait le fait qu’au moins 75 professionnels et autres membres du personnel devaient, pour le bien d’un patient, avoir accès à son dossier.

Les avancées technologiques demandent une diversité de compétences ; la multiplicité des besoins des patients appelle une spécialisation accrue des professionnels ; l’hétérogénéité des clientèles avec leurs cultures particulières conduit à des requêtes que les soignants jugent parfois i...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search