Version classiqueVersion mobile

L’éthique clinique

 | 
Hubert Doucet

Chapitre 4. Paul Ricœur, sagesse pratique et éthique clinique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les trois modèles d’éthique relationnelle présentés au chapitre précédent révèlent l’importance croissante accordée à la qualité de la relation des membres des équipes soignantes avec les personnes qu’elles servent. Ils témoignent d’une volonté d’humaniser les soins, particulièrement dans les situations de maladie chronique.

Ces modèles font cependant l’objet de fortes critiques, dont certaines ne sont pas sans fondement. Je les examinerai avant d’aborder la contribution du philosophe Paul Ricœur à une éthique appropriée à la personne malade. Pourquoi procéder ainsi ? Certes, l’examen sous un autre angle des approches vues au chapitre précédent entraîne un risque de répétition, mais je dois le prendre pour éviter que ces trois courants se retrouvent simplement juxtaposés, comme s’ils ne s’appelaient pas les uns les autres. En faisant la critique en guise d’introduction à Ricœur, je voudrais montrer que la vertu, le prendre soin et la narrativité peuvent être vus, s’ils sont considéré...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search