Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Agriculture et paysage

 | 
Gérald Domon
, 
Julie Ruiz

Troisième partie. Des enjeux de paysage au projet de territoire

Étude de cas 2. Le cadre écologique de référence, outil de caractérisation des paysages

Jean-Pierre Ducruc et Marie-Josée Côté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le territoire que nous observons aujourd’hui est le résultat d’une longue évolution naturelle de la géologie et du relief en lien avec les changements paléoclimatiques et l’utilisation que l’être humain en a fait à travers les âges. Le cadre écologique de référence (CER) étudie le territoire. Il l’aborde globalement et le cartographie au moyen d’un système hiérarchique de niveaux de perception. Les formes de terrain et leur organisation spatiale constituent le fil conducteur de la cartographie. Quelle que soit l’échelle, le CER rend compte, de manière systématique et rigoureuse, du support physique de toutes portions de territoire (géologie, dépôt de surface, morphologie, etc.). Par la nature des informations qu’il révèle, il devient un outil privilégié pour mieux comprendre la composition1, l’agencement spatial2 et les dynamiques de l’occupation des sols : éléments majeurs de la caractérisation des paysages. Le CER est ainsi au cœur de la caractérisation des paysages. Il propose un...

Auteurs

Jean-Pierre Ducruc a obtenu une maîtrise en biologie de l’Université de Toulouse en 1968 et une maîtrise en écologie et pédologie forestière de l’Université Laval en 1971. Il a été responsable du service de la cartographie écologique au ministère de l’Environnement du Québec de 1981 à 2006.

Marie-Josée Côté a obtenu sa maîtrise en sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal en 1996. Elle est actuellement chef d’équipe en écologie et territoire au service de l’expertise en biodiversité du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs.

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540