Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Agriculture et paysage

 | 
Gérald Domon
, 
Julie Ruiz

Troisième partie. Des enjeux de paysage au projet de territoire

9. L’agriculture comme facteur de cohésion sociale, le paradoxe d’une communauté sans zonage agricole

Mario Handfield

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Alors que plusieurs communautés rurales du Québec demeurent marquées par un lent processus de dévitalisation, d’autres, au contraire, voient s’enclencher un processus de revitalisation avec une croissance de leur population. À la base de ce processus, la qualité des paysages et du cadre de vie offerte par certains territoires ruraux semble jouer un rôle de premier plan au Québec comme ailleurs1. C’est notamment le cas dans le sud du Québec où, comme le relevaient Paquette et Domon2, la recherche de la nature et de vues exceptionnelles guide largement l’implantation résidentielle des nouvelles populations rurales. Si ce processus est aujourd’hui reconnu pour certaines régions comme les Laurentides, Charlevoix ou les Cantons-de-l’Est (Témoignage 3), il semble marquer aussi certaines communautés de la Gaspésie pourtant longtemps en déclin. L’ancienne municipalité de Douglastown, fusionnée à la ville de Gaspé dans les années 1970, en fait partie.

En effet, en partie dû à l’émergence du d...

Autore

Mario Handfield a obtenu son doctorat en développement régional à l’Université du Québec à Rimouski en 2007. Il est présentement professeur au Département sociétés, territoires et développement de l’Université du Québec à Rimouski.

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540