Version classiqueVersion mobile

Leçons de littérature

 | 
Karine Cellard

Conclusion

Un siècle de littérature québécoise à l’école

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au terme de ce parcours d’un siècle d’histoire littéraire scolaire, le moment est venu d’effectuer un retour sur les interrogations de base qui ont nourri ma réflexion, et d’envisager cette série d’études dans sa dimension diachronique afin d’en tirer des conclusions plus générales.

Aux origines de l’enseignement de l’histoire de la littérature canadienne-française, il y a d’abord des clercs enseignants, parmi lesquels se distingue la figure de l’abbé (puis monseigneur) Camille Roy, premier chercheur spécialisé en littérature nationale. Le récit qu’il propose aux élèves, dans les différentes versions de son manuel, retrace le parcours d’un sujet collectif marqué par les caractéristiques originelles de l’« esprit canadien-français », bien que les écrivains eux-mêmes n’y aient pas toujours été fidèles. Derrière la galerie d’auteurs nationaux peuplant l’histoire littéraire, c’est bien en effet l’évolution de ce « génie » national que s’efforce de suivre le manuel, dans un parcours de qu...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

leslibraires.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search