Version classiqueVersion mobile

Leçons de littérature

 | 
Karine Cellard

Cinquième chapitre. Le retour du manuel scolaire depuis la réforme Robillard (1994)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Communément appelée « réforme Robillard », la refonte de la formation générale commune proposée par le ministère de l’Éducation du Québec en 1994 aura entraîné les bouleversements de l’enseignement de la littérature les plus importants depuis la fondation du réseau collégial. Marquée par le retour à la fois d’un découpage national et d’un type d’approche abandonné depuis plus d’une vingtaine d’années, l’histoire des « courants littéraires », cette réorganisation de l’enseignement du français ne se sera pas faite sans heurter les sensibilités, à cause de considérations théoriques comme économiques. Le confinement de la littérature québécoise à un cours particulier (l’« Ensemble 3 »), notamment, provoquera un débat périodiquement réactualisé et mobilisera contre elle les milieux de l’édition et du théâtre, insatisfaits de la part restreinte désormais faite aux productions locales1. Plusieurs journaux relaient alors les doléances du milieu de la culture, comme c’est le cas dans cet art...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

leslibraires.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search