Version classiqueVersion mobile

Leçons de littérature

 | 
Karine Cellard

Troisième chapitre. La Littérature canadienne-française selon Samuel Baillargeon (1957)

Entre littérature mineure et modèle universel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Revenons maintenant à l’enseignement masculin du collège classique, tout en effectuant un saut dans le temps pour atteindre la fin des années 1950. C’est à cette époque que le frère Samuel Baillargeon publie une histoire de la Littérature canadienne-française (1957) pour prendre la relève du Manuel de Camille Roy qui, après cinquante ans de suprématie dans l’enseignement de la littérature nationale, apparaît indéniablement désuet sur le plan disciplinaire comme sur celui du contenu. Avec son ultime mise à jour datant de l’édition posthume de 1945, ce dernier ne peut en effet rendre compte des bouleversements institutionnels survenus avec la restructuration du système éditorial provoquée par la Seconde Guerre mondiale, de l’autonomisation de la littérature nationale depuis la querelle de La France et nous, ou encore de l’apparition de la télévision qui bouleverse les pratiques culturelles comme les conditions matérielles du métier d’écrivain. Les dernières éditions du manuel de Roy n...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search