Version classiqueVersion mobile

Leçons de littérature

 | 
Karine Cellard

Table des matières

Introduction

La mise en intrigue de l’histoire littéraire
Idéologie et dynamique de la communication
Écrire l’histoire d’une « petite » littérature
Le corpus

Chapitre premier. Variantes d’un récit inaugural

Le Manuel d’histoire de la littérature canadienne-française de Camille Roy (1918)

L’enseignement des lettres au Canada français
La formation disciplinaire de Camille Roy
Entre critique et histoire littéraire : Tableau d’histoire de la littérature canadienne-française (1907)
Le récit inaugural du Manuel d’histoire de la littérature canadienne-française (1918)
La stratégie pancanadienne de Camille Roy : l’Histoire de la littérature canadienne de 1930
Vers un « humanisme intégral » : le Manuel d’histoire de la littérature canadienne de langue française de 1939
Vingt ans d’histoire littéraire scolaire sous l’égide du père de la critique canadienne-française

Chapitre second. L’histoire littéraire au féminin

Le Précis d’histoire littéraire des Sœurs de Sainte-Anne (1928)

Profil d’une rédactrice anonyme
L’éducation des jeunes filles, entre féminisme et conservatisme
Le Précis d’histoire littéraire canadienne-française
Le récit critique des Sœurs de Sainte-Anne : une idéologie implicite du consensus social
Post-scriptum : ce que les Sœurs de Sainte-Anne apportent à l’histoire littéraire

Troisième chapitre. La Littérature canadienne-française selon Samuel Baillargeon (1957)

Entre littérature mineure et modèle universel

Critique et recherche universitaire dans le Québec des années 1940 et 1950
Littérature canadienne-française (1957)
Les fondements axiologiques de la littérature : entre éthique et esthétique
Un récit plus « moderne » de la littérature nationale

Quatrième chapitre. Au seuil de la rupture

Les manuels de la fin des années 1960

Institution scolaire et enseignement de la littérature à l’époque du Rapport Parent
Les manuels d’histoire littéraire et leurs rédacteurs
L’Histoire de la littérature française du Québec par l’équipe de De Grandpré (1967-1969)
Sur la piste de Nelligan : du génie solitaire à la généalogie des poètes aliénés
De Laure Conan aux Automatistes, la généalogie littéraire réinventée
Postures théoriques et choix méthodologiques : un nouveau regard sur les œuvres
À la recherche d’un espace culturel : la renégociation des frontières entre le Soi et l’Autre
Post-scriptum iconographique à la question identitaire
Réaménagement du récit critique et enjeux de l’institutionnalisation de la littérature

Cinquième chapitre. Le retour du manuel scolaire depuis la réforme Robillard (1994)

L’enseignement de la littérature au cégep depuis 1967
Recherche universitaire et vulgarisation scolaire
Les manuels de 1996, entre savoirs pédagogiques et disciplinaires
Une génération de manuels standardisés : l’horizon commun de l’histoire littéraire scolaire
Distinguer les récits concurrents : variations sur des thèmes similaires
Les manuels scolaires contemporains et l’enjeu du (grand) récit

Conclusion

Un siècle de littérature québécoise à l’école

Bref métarécit de l’histoire littéraire scolaire
Faire l’histoire d’une « petite » littérature
La transmission des modalités de lecture
Manuels d’histoire littéraire et identité narrative

Bibliographie

Manuels d’histoire de la littérature québécoise (1918-1996)
Sur l’histoire littéraire et l’enseignement de la littérature (sélection)
 

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search