Version classiqueVersion mobile

Nom propre et écritures de soi

 | 
Yves Baudelle
, 
Élisabeth Nardout-Lafarge

Poétiques du nom propre

Le texte onomaturge

Eugène Nicole

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si je reprends la distinction méthodologique entre signe et contexte du signe que j’avais naguère élaborée pour rendre compte de la phénoménologie du nom propre dans la fiction1, je remarquerai d’emblée que dans cette sphère des « écritures du moi », à laquelle nous nous intéressons ici spécifiquement, des règles particulières conditionnent le premier de ces niveaux — celui du signifiant ou du vocable — mais non le second, celui de sa dissémination ou de sa sémantisation contextuelles.

Paronomases, « éponymies » ou simples « rêveries sur les noms » constituent des formes d’autant plus communes à ce type d’écriture qu’elles relèvent d’investissements langagiers dont l’enfance est coutumière. De ce point de vue, la seule différence entre le petit Marcel de « Noms de pays : le Nom » et le Michel Leiris enfant qu’évoquent plusieurs chapitres de La règle du jeu est que ce dernier ne limite pas aux seuls noms propres les représentations qui marquent sa déviance par rapport au code linguist...

Auteur

Professeur à l’Université de New York, écrivain, est membre du comité de rédaction du Bulletin Marcel Proust. Il a procuré le texte d’À l’ombre des Jeunes filles en fleurs et du Temps retrouvé pour l’édition d’À la recherche du temps perdu du Livre de poche classique et les « Esquisses » du Temps retrouvé dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». Il a publié de nombreux articles sur l’onomastique littéraire, Proust et divers prosateurs et poètes du XXe siècle (Larbaud, Cingria, Butor, Deguy, Simon, Novarina, Lucot, Michon). Il est l’auteur d’Alaska (L’Olivier, 2004) et d’À coups de pied-de-mouche (Le Bleu du ciel, 2011). L’œuvre des mers, somme littéraire composée de cinq romans, a été publiée en totalité aux éditions de L’Olivier/Le Seuil en 2011.

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search