Version classiqueVersion mobile

Nom propre et écritures de soi

 | 
Yves Baudelle
, 
Élisabeth Nardout-Lafarge

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les études que nous rassemblons ici ouvrent à nouveaux frais la question du nom propre telle qu’elle se pose dans le vaste ensemble des écritures de soi1. Dans Le pacte autobiographique2 (1975), son ouvrage désormais classique par lequel il fondait une poétique de l’autobiographie, Philippe Lejeune avait désigné l’identité de nom entre auteur, narrateur et protagoniste comme le critère décisif d’une identification formelle du genre. Cette définition canonique du mode autobiographique, plusieurs fois nuancée, s’appuie sur une conception pragmatique et fonctionnelle du nom comme attestation légale de l’identité du sujet qui se raconte et comme engagement de sa signature. C’est l’apparente confiance qu’une telle définition place dans la propriété du nom, dans sa stabilité et son autorité, que le présent ouvrage entend mettre à l’épreuve des textes contemporains et réexaminer à la lumière d’une triple évolution : celle du genre autobiographique, de sa théorie, et des études sur le nom p...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search