Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Transmission et héritages de la littérature québécoise

 | 
Karine Cellard
, 
Martine-Emmanuelle Lapointe

II. Transmissions

Lecture et non-lecture de Jean Rivard d’Antoine Gérin-Lajoie

Micheline Cambron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tel ouvrage, qui se donne pour gratuit, a peut-être, à l’insu du lecteur, et du critique une visée utilitaire. Tel autre qui se veut naïvement et simplement utile, s’élève peut-être, par endroits à la pureté de l’art.
Georges-André Vachon

J’exposerai ici succinctement un fragment des résultats d’une recherche qui se termine. D’abord lancé en 2001, autour de l’hypothèse de la non-lecture de la littérature québécoise du XIXe siècle, puis poursuivie autour de questions liées aux supports éditoriaux et à la dimension médiatique des textes, ce travail a permis de tracer un portrait précis de l’ensemble de la réception d’une dizaine d’œuvres – neuf romans, de facture diverse, et l’Histoire du Canada […] de François-Xavier Garneau – et d’examiner le contexte de l’effacement mémoriel des petites revues fin-de-siècle et du personnage de Ladébauche. Il en est résulté aussi une description du fonctionnement de la critique des œuvres du XIXe siècle québécois depuis 1837 jusqu’à aujourd’hui1. L’un...

Auteur

Professeure au Département d’études françaises de l’Université de Montréal. Spécialiste de la littérature et de la culture québécoises des XIXe et XXe siècles, ses recherche ont principalement porté sur l’utopie, sur la presse et sur les questions d’histoire littéraire (archives, récits, lecture et non-lecture). Spécialiste des travaux de Paul Ricœur et de Fernand Dumont, Micheline Cambron aborde les œuvres dans la perspective du récit considéré comme outil heuristique.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter