Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Transmission et héritages de la littérature québécoise

 | 
Karine Cellard
, 
Martine-Emmanuelle Lapointe

I. Institutions

Histoires littéraires décousues : la littérature anglo-québécoise

Lianne Moyes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si, comme l’avance E. D. Blodgett, l’histoire littéraire ne peut échapper à sa fonction générique de construction de l’identité nationale1, la catégorie « littérature anglo-québécoise » serait compromise dès le départ. En effet, si le champ littéraire anglo-québécois est souvent considéré comme une partie intégrante de l’histoire littéraire canadienne, il peut aussi être traité comme un cas limite de la littérature québécoise justifiant alors son ancrage au Québec. En ce sens, les histoires2 qui associent la littérature anglo-québécoise à la littérature canadienne, ou qui en font une tradition en elle-même, tendent, de leur côté, à mettre l’accent sur la continuité historique et la présence ancienne d’écrivains anglophones sur le territoire québécois. Toutefois, ceux qui intègrent la littérature anglo-québécoise aux lettres québécoises insistent sur la percée historique qui a suivi la Révolution tranquille, laquelle a permis de resituer l’écriture anglophone au sein de la culture fr...

Auteur

Professeure agrégée au département d’études anglaises de l’Université de Montréal. Elle a dirigé l’ouvrage collectif Gail Scott : Essays on Her Works et codirigé Adjacencies : Minority Writing in Canda. Elle a fait paraître des articles sur l’écriture anglo-montréalaise dans les revues Études canadiennes, Open Letter et Québec Studies, ainsi que dans les ouvrages collectifs Failure’s Opposite : Listening to A.M. Klein, Contemporanéités de Gertrude Stein, et Trans. Can. Lit : Resituating Canadian Literature.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter