Version classiqueVersion mobile

Le bonheur au féminin

 | 
Isabelle Tremblay

II. Ressources pour trouver le bonheur

Chapitre 5. L’amitié entre femmes, gage de bonheur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelle ressource que l’asile de l’amitié ! Par elle, vous échappez aux hommes, qui sont presque tous trompeurs, faux et inconstants.
Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles, marquise de Lambert, « Traité de l’amitié », dans Avis d’une mère à sa fille

Fondée sur l’égalité et l’honnêteté, l’amitié, qui s’étend difficilement aux hommes à moins qu’elle ne s’inscrive dans le cadre de la fraternité, de l’amour ou du mentorat1, permet de former un réseau grâce auquel les personnages féminins parviennent à mener une existence heureuse. Le cercle féminin, qui s’organise comme un espace d’où le pouvoir et la domination sont absents et qui occulte les contraintes que les règles et les codes de la société patriarcale imposent, évite de reproduire un modèle hiérarchisé. En cela, il libère les héroïnes des attentes liées au contexte socioculturel. À l’inverse de Pierre Fauchéry qui, dans son ouvrage sur la destinée féminine, soutient que « la coalition des femmes ne dépasse guère la zone de la crai...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search