Version classiqueVersion mobile

La mémoire du roman

 | 
Isabelle Daunais

Liste des collaborateurs

Texte intégral

1Isabelle Arseneau est professeure au Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill. Elle a codirigé, avec Francis Gingras, Cultures courtoises en mouvement (Presses de l’Université de Montréal, 2011).

2Mathieu Bélisle enseigne la littérature au Collège Jean-de-Brébeuf de Montréal. Il a publié Le Drôle de roman. L’œuvre du rire chez Marcel Aymé, Albert Cohen et Raymond Queneau (Presses de l’Université de Montréal, 2010).

3Simona Carretta est étudiante de doctorat à l’Université de Trente (Italie) et à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV).

4Julia Chamard-Bergeron est étudiante de doctorat au Department of Romance Languages and Literatures de l’Université de Chicago.

5Isabelle Daunais est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’esthétique et l’art du roman à l’Université McGill. Elle a publié Les Grandes Disparitions. Essai sur la mémoire du roman (Presses universitaires de Vincennes, 2008) et Frontière du roman. Le personnage réaliste et ses fictions (Presses de l’Université de Montréal, 2002).

6Ugo Dionne est professeur au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal. Il est l’auteur de La Voie aux chapitres. Poétique de la disposition romanesque (Éditions du Seuil, 2008).

7Katerine Gosselin est professeure adjointe à l’Université du Québec à Rimouski. Elle a soutenu à l’Université McGill, en 2011, une thèse de doctorat intitulée « Claude Simon et Marcel Proust : lecture d’une recherche du temps perdu simonienne ».

8Aude Leblond enseigne les lettres au Lycée Louise-Michel de Bobigny (France). Elle a soutenu à l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, en 2010, une thèse intitulée « Vestiges du livre-monde : poétique du roman-fleuve, de Jean-Christophe à Maumort ».

9Olivier Maillart enseigne les lettres au Lycée Louis-Bascan de Rambouillet (France) et est enseignant vacataire à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat intitulée « Les fables du fascisme. Fictions et représentations du fascisme dans la littérature et le cinéma italiens (1959-1989) », soutenue en 2008.

10Élisabeth Nardout-Lafarge est professeure au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal. Elle a cosigné, avec Michel Biron et François Dumont, une Histoire de la littérature québécoise (Boréal, 2007) et est l’auteure de Réjean Ducharme. Une poétique du débris (Fides, 2001).

11Thomas Pavel est Gordon J. Laing Distinguished Service Professor à l’Université de Chicago, auteur notamment de Comment écouter la littérature (Fayard, 2006), La Pensée du roman (Gallimard, 2003), L’Art de l’éloignement. Essai sur l’imagination classique (Gallimard, 1996) et Univers de la fiction (Éditions du Seuil, 1988).

12Christophe Pradeau est maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV). Il a coédité, avec Antoine Compagnon, Réflexions sur la littérature d’Albert Thibaudet (Gallimard, coll. « Quarto », 2007) et codirigé avec Marielle Macé, Vies possibles, vies romanesques (revue Itinéraires, 2010).

13Lakis Proguidis est directeur de la revue L’Atelier du roman (Paris). Il est l’auteur de De l’autre côté du brouillard. Essai sur le roman français contemporain (Nota bene, 2001) et de La Conquête du roman. De Boccace à Papadiamantis (Les Belles Lettres, 1997).

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search