Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Amérique selon Sartre

 | 
Yan Hamel

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le chapitre du Livre brisé où il raconte les deux visites qu’il a rendues à son « père spirituel1 », Serge Doubrovsky souligne l’importance que L’imaginaire, La nausée, Le mur et L’être et le néant ont eue dans sa formation intellectuelle et le développement de sa sensibilité. Il émet en revanche de fortes réserves sur les substrats idéologiques et les ambitions de Critique de la raison dialectique : « Pas mon Sartre. Chacun le sien. Dans une œuvre aussi copieuse, un si abondant festin de verbe, il y a à boire et à manger. Quand un bonhomme est si immense, il y en a pour tous les goûts. Assez pour tout le monde. On se le partage2. »

Examiner l’ensemble des représentations partielles composant chez Sartre le sociogramme de l’Amérique nous a permis d’apprécier non seulement la diversité des préoccupations qui ont animé, pendant plus de cinquante ans, un polygraphe inépuisable et compulsif, mais aussi de prendre la pleine mesure du foisonnement formel et thématique caractérisant ce...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter