Version classiqueVersion mobile

La médecine des preuves

 | 
Othmar Keel

Chapitre 4. Un bilan des essais cliniques contrôlés

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La structure des essais cliniques

À partir de 1952, aux États-Unis, le Public Health Service (PHS) et la Veterans Administration (VA) ont entrepris des essais cliniques parallèles à ceux du MRC britannique sur les combinaisons possibles de la streptomycine, de l’isoniazide et de l’APS. Un rapport du PHS, publié en 1954, établissait que sur une période de 32 semaines, une combinaison des trois médicaments n’était probablement pas plus efficace qu’une combinaison de streptomycine et d’isoniazide ou d’APS et d’isoniazide (Dowling, 1975-1976, p. 25 sq. et Marks, 1999, p. 183 sq.). En fait, les essais cliniques menés sur un plus long terme allaient démontrer le contraire. Mais, quoi qu’il en soit, ce qu’il faut relever, c’est que, à cette étape, on observe une convergence remarquable dans le protocole et les normes d’évaluation suivis aussi bien par le MRC que par le PHS ou la VA. Dans tous ces essais, le plan de conduite et le contrôle impliquaient maintenant la coopération à large échel...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search