Version classiqueVersion mobile

Sciences, technologies et sociétés de A à Z

 | 
Frédéric Bouchard
, 
Pierre Doray
, 
Julien Prud’homme

Financement de la science et technologie

Anastassios Gentzoglannis

Texte intégral

1La science et technologie (ST) joue un rôle économique majeur, influant lourdement sur la croissance et le développement d’un pays. La science est définie comme les connaissances systématiques accumulées par la recherche fondamentale et l’expérimentation. La recherche et développement est le processus formel d’accumulation des connaissances qui aboutissent à des innovations et à de nouvelles techniques de production (voir Recherche et développement). Compte tenu de son importance, les responsables des politiques accordent une attention particulière à son financement. Afin de mesurer la performance d’un pays, dans le domaine de la ST, l’OCDE a ainsi développé des « principaux indicateurs de la science et de la technologie », publiés annuellement (voir Statistisation).

2Depuis longtemps, le financement, ou le manque de financement, de la ST est considéré comme un problème capital. Le sous-financement de la R-D (funding gap, en anglais) est présent tant dans les PME et dans les grandes entreprises. Il s’explique par diverses raisons, dont le rendement anticipé relativement faible des inventions et le risque associé aux divers projets de R-D. La présence de capital de risque semble amoindrir le problème mais elle demeure insuffisante, particulièrement dans les pays où les marchés des capitaux ne sont pas développés adéquatement (voir Clivage technologique).

3Le financement d’un projet d’investissement, notamment en R-D, est intimement lié à son coût en capital. En théorie financière, il existe un débat sur la structure optimale du capital, c’est-à-dire sur sa composition en fonds propres et en fonds empruntés, connu sous le nom de théorème de Modigliani-Miller. Dans la version la plus répandue du théorème, une entreprise ne doit pas se préoccuper de sa structure de capital tant qu’elle choisit un niveau d’investissement optimal. Le théorème avance aussi que le coût de financement doit être le même pour tous les types d’investissements, y compris la R-D ; par conséquent, compte tenu du risque non diversifiable, le rendement anticipé doit être égal pour tous les investissements. Ce théorème est toutefois contesté et il semble que sa validité soit particulièrement limitée, notamment en ce qui concerne la ST.

4En théorie, le coût du capital de la R-D pourrait être relativement bas, surtout lorsque les marchés des capitaux sont développés. En réalité, les dépenses en R-D sont souvent excessivement élevées et ni les marchés des capitaux, ni les fonds propres ne suffisent à les financer. Dans ce cas, des syndics financiers composés des banques et autres institutions financières peuvent financer ces projets. Dans le cas de « start-ups », les anges blancs, les investisseurs aguerris qui cherchent des rendements élevés, peuvent aussi devenir une source de financement majeure. Ces mécanismes de financement alternatifs, appelés également des solutions de « marchés libres » ne toutefois suffisent pas à pallier le sous-financement de la ST. Les raisons en sont le coût du capital, qui varie selon la source de financement, et l’existence d’un risque moral, d’une asymétrie de l’information et d’une incertitude combinée à des marchés incomplets (voir Économie évolutionniste).

5Devant les défaillances des marchés, les résultats ne sont pas optimaux du point de vue social. Un financement public est alors jugé de mise pour combler le problème généré par l’absence du marché. Or, le financement public de la ST fait l’objet d’un vif débat, qui a trait à l’efficacité des politiques gouvernementales et même au bien-fondé de l’intervention de l’État. Des résultats d’études empiriques sont utilisés pour confirmer ou infirmer l’un ou l’autre argument. Des chercheurs dressent le portrait des performances technologiques de pays ayant des systèmes nationaux de ST et les comparent à des pays qui n’ont pas de tels systèmes (voir Systèmes d’innovation et Territoires et sciences). Le fait que le Japon, très actif au niveau du financement public de la R-D mais qui présente une performance assez médiocre depuis les quinze dernières années, est utilisé comme une illustration de l’efficacité limitée des politiques de financement public de la R-D. Le financement public n’est en fait qu’un élément parmi d’autres qui contribuent à pallier le problème de sous-financement de la ST.

Bibliographie

Arrow, K. J. (1962), «Economic Welfare and the Allocation of Resources for Invention», dans Richard Nelson (dir.), The Rate and Direction of Inventive Activity, Princeton (NJ), Princeton University Press.

Champagne, C. et F. Coggins (2009), «Information Asymmetries in the Syndicated Loan Market: the Cost of the Distribution Method», Conférence annuelle de la Northern Finance Association, Winnipeg, Canada, septembre.

Hall, B. H. (2002), «The Financing of Research and Development», Oxford Review of Economic Policy, vol. 18, n° 1, p. 35-51.

Hall, B. H. et J. Lerner (2010), « The financing of R&D and innovation », document de travail, n° 2010-012, United Nations University.

Miller, M. H., et F. Modigliani (1961), «Dividend Policy, Growth, and the Valuation of Shares», Journal of Business, vol. 34, p. 411-433.

Modigliani, F. et M. H. Miller (1958), «The Cost of Capital, Corporation Finance and the Theory of Investment», American Economic Review, vol. 48, p. 261-297.

Nelson, R. R. (1959), «The Simple Economics of Basic Scientific Research», Journal of Political Economy, vol. 49, p. 297-306.

OCDE (2011), Principaux indicateurs de la science et de la technologie (PIST), édition 2011/1, Paris, Direction de la Science, de la technologie et de l’industrie.

Schumpeter, J. (1942), Capitalism, Socialism, and Democracy, New York, Harper and Row.

Auteur

Professeur au département de finances, Université de Sherbrooke

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search