Version classiqueVersion mobile

La thèse

 | 
Pierre Noreau
, 
Emmanuelle Bernheim

Troisième partie. Et puis après ?

Chapitre 23. La profession de chercheur d’établissement

Sophie Couture

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À un moment ou à un autre, les étudiants des cycles supérieurs doivent prendre position quant à leur choix de carrière1. Toutefois, ces choix sont difficiles lorsqu’on ne connaît pas les diverses perspectives d’emploi qu’offrent les études doctorales. L’une des avenues méconnues est celle de la recherche en établissement, où le chercheur élabore un programme axé sur les besoins du milieu. Plusieurs se tournent vers ce type d’emploi parce qu’ils veulent accéder au marché du travail, explorer autre chose que la carrière dans le milieu universitaire, assurer une meilleure conciliation travail-famille, mais surtout être partie prenante de l’amélioration des pratiques. En effet, œuvrer au sein d’un établissement favorise une compréhension intime des besoins des intervenants, des gestionnaires et de la population à l’étude. En somme, c’est une façon de travailler au carrefour de la recherche et de la pratique2.

Dès 1988, une commission d’enquête a recommandé la création d’équipes de recher...

Auteur

Titulaire d’un doctorat en criminologie et professeure associée à l’École de criminologie de l’Université de Montréal et chercheure à divers centres de recherche universitaires.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search