Version classiqueVersion mobile

Guide de l'architecture contemporaine de Montréal

 | 
Helen Malkin
, 
Nancy Dunton

Verdun / L’île-des-Sœurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

222 LA STATION – MAISON INTERGÉNÉRATIONNELLE

Zone agricole jusqu’au milieu du XIXe siècle, Verdun est délimité par l’aqueduc, au nord, et par le fleuve Saint-Laurent, au sud. Les inondations retarderont son développement résidentiel jusqu’à ce qu’on érige une digue, au début du XXe siècle. De petits entrepreneurs construisent alors rapidement et densément dans le secteur. Quartier d’ouvriers depuis toujours, le secteur conserve jusqu’à ce jour sa vocation essentiellement résidentielle, sauf pour l’hôpital Douglas dont les vastes terrains font également office d’espaces verts publics.

Jusqu’à son annexion à Verdun en 1956, l’île des Sœurs appartiendra à la communauté religieuse des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame qui en cultive les terres. Avec la construction en 1962 du pont Champlain, qui raccorde les nouvelles autoroutes de l’île de Montréal à la rive sud du Saint-Laurent, un lien s’établit enfin entre l’île des Sœurs et Verdun.

L’île est ensuite cédée par bail à Metropolitan ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search