Version classiqueVersion mobile

Guide de l'architecture contemporaine de Montréal

 | 
Helen Malkin
, 
Nancy Dunton

Le faubourg des Récollets / Griffintown

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image 10000000000002C9000003F8BC790141.jpg

84 LA FONDERIE DARLING
86 LE 106, RUE PRINCE
87 L’ÉDIFICE LOUIS-CHARLAND
88 M9
90 L’ÉDIFICE ZONE
92 LE QUAI DE LA COMMUNE, PHASE IV
94 LE SQUARE DES FRÈRES-CHARON
96 LE NOUVEL EUROPA
98 LA PROMENADE SMITH

Situé immédiatement à l’ouest de l’ancienne ville fortifiée, à l’embouchure du canal de Lachine, le faubourg des Récollets est le premier secteur qui s’industrialise dans la foulée de la construction du canal en 1825. Les nombreux immigrants irlandais ayant creusé le canal et qui travailleront durant les années 1880 dans les fonderies de Montréal, alors la métropole du Canada, s’installent à Griffintown, une zone sise entre les rues William et de la Commune qui s’étend, à l’ouest, jusqu’à la rue de la Montagne.

La construction de l’autoroute Bonaventure, en 1967, scinde le quartier en deux. Avec la fermeture du canal de Lachine en 1970, le secteur se vide peu à peu pour tomber dans un état de quasi-abandon dans les années 1980. Des artistes s’établissent alors dans les usines et les entrepôt...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search