Version classiqueVersion mobile

De l'acteur vedette au théâtre de festival

 | 
Sylvain Schryburt

Les pressions de la marge (1958-1969)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fin du champ embryonnaire

Si le financement public du théâtre, dont les impacts se font sentir durant les années 1960, dédouane en partie les compagnies des pressions du marché et permet l’apparition de nouveaux joueurs1, il favorise également une polarisation de l’offre théâtrale du TRV et du TNM, qui abandonneront l’éclectisme caractéristique de leurs premières années. Cette polarisation accompagne l’émergence parallèle d’une avant-garde non confidentielle qui, à défaut d’un soutien significatif de l’État, bénéficie d’une importante couverture médiatique et rejoint un public principalement composé de jeunes étudiants et d’intellectuels. Une réelle dynamique de distinction s’installe alors et l’on voit les troupes occuper des positions antinomiques et clairement définies dans ce qu’on peut considérer comme le premier champ théâtral montréalais dûment constitué. Comme c’était le cas dans les années 1940, c’est encore la dynamique du champ français qui peut servir de modèl...

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search