Version classiqueVersion mobile

La communauté du dehors

 | 
Alex Gagnon

Troisième partie. Taches rouges sur fond blanc

Conclusion partielle (ter). L’imaginaire social

Un enjeu de pouvoir

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le meurtre d’Achille Taché, seigneur de Kamouraska, a bruyamment retenti, en 1839, dans l’espace public bas-canadien : au-delà du puissant dissensus idéologique qui marque l’époque et qui fragmente la société, la lutte contre le crime constitue un liant social, un élément rassembleur. Entouré par de nombreuses rumeurs, l’événement, jugé particulièrement scandaleux en raison du statut social des individus et familles impliqués dans le drame, avait tout pour alimenter l’imagination légendaire ; il n’a pourtant donné lieu à aucune légende.

Dans nos sociétés, un meurtre s’accompagne toujours d’une demande de récit. Une mort suspecte, c’est la chute, le point d’aboutissement d’une histoire sans narrateur, et le processus judiciaire dans son ensemble, de l’enquête au procès, cherche précisément à faire advenir cette narration, à reconstituer le récit lacunaire, à trier les signes et les voix pour mieux tisser ensemble ceux et celles qui sont capables de raconter, d’identifier et de livrer ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search