Version classiqueVersion mobile

Traits chinois/Lignes francophones

 | 
Guillaume Thouroude
, 
Rosalind Silvester

Voix contemporaines

Paris, Taïwan : écarts et rapprochements dans Le voyage du ballon rouge (2007) de Hou Hsiao-hsien

Roland Carrée

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Produit en 2007 et sorti en France en 2008, Le voyage du ballon rouge de Hou Hsiao-hsien, réalisé en hommage au moyen-métrage français tourné par Albert Lamorisse en 1956, Le ballon rouge, présente la particularité d’être le premier film du cinéaste à avoir été tourné en dehors du territoire asiatique. De même, si l’on excepte Café Lumière, film de commande réalisé au Japon en 2003 en hommage à Yasujiro Ozu, Hou Hsiao-hsien s’avère n’avoir jamais tourné de film en dehors de son propre pays, la Chine, et plus précisément de son territoire natal, l’île de Taïwan. Sorti entre Et là-bas, quelle heure est-il ? (2001) et Visage (2009), deux films tournés en France par un autre cinéaste chinois, Tsai Ming-liang1, Le voyage du ballon rouge fait partie d’un vaste projet cinématographique initié par le président du Musée d’Orsay, Serge Lemoine, ainsi que par le producteur français François Margolin, dans le but de célébrer le vingtième anniversaire du musée. Comme l’explique François Margolin...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search