Version classiqueVersion mobile

De ce qui agit à ce qui voit

 | 
Nishida Kitarō

Partie 2

Chapitre 9. Le connaissant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Notice

Le dernier essai du livre De ce qui agit à ce qui voit est très impressionnant, à la fois par sa complexité et par sa clarté. Il permet d’approfondir de nombreux points des essais précédents. Son problème principal s’énonce en ces termes : comment donc ce qui se situe dans le temps peut-il contenir une signification qui transcende le temps ?

Afin de répondre à cette question, Nishida reprend encore ici le point central de la logique d’englobement ; dans le cadre du temps, il s’énonce ainsi : « Tout ce qui existe se situe dans le temps » (NKZ 4 : 329). Se situer dans le temps signifie que « ce qui y apparait est unifié au moyen de relations temporelles telles que l’antéropostériorité et la simultanéité. Lorsqu’il est question des choses qui se situent strictement dans le temps en ce sens, il ne s’agit que d’une combinaison extérieure d’éléments dépourvus de signification » (NKZ 4 : 325). En d’autres termes, ce sont uniquement des phénomènes physiques qui se situent dans le temps...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search