Version classiqueVersion mobile

De ce qui agit à ce qui voit

 | 
Nishida Kitarō

Partie 2

Chapitre 8. Réponse au professeur Sōda

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Notice

Cet essai répond à un article de Sōda Kiichirō (1881-1927) publié en octobre 1926 et où l’auteur, de manière critique, posa plusieurs questions à Nishida. Ce dernier répondit en s’efforçant de préciser le fond de sa pensée, d’abord en affinant les idées développées dans l’essai « Le lieu » et qui, d’un point de vue extérieur, avaient pu paraitre quelque peu inhabituelles. Pour ce faire, il réexamina la teneur de la connaissance et ses diverses formes.

Par exemple, c’est une chose que de connaitre des objets objectifs et c’en est une autre que de réfléchir à des actes subjectifs. En d’autres termes, connaitre au moyen de la raison théorique n’est pas la même chose qu’une raison théorique qui réfléchit sur soi. Une position encore plus élevée est requise pour tenir compte du problème de la connaissance tel qu’il est exposé dans la philosophie critique. Elle permet de procéder à une autoréflexion de la connaissance qui entraine cette dernière à se dépasser et à prendre appui sur u...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search