Version classiqueVersion mobile

De ce qui agit à ce qui voit

 | 
Nishida Kitarō

Partie 1

Chapitre 5. L’acte d’expression

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Notice

D’une manière globale, Nishida voit dans le mouvement expressif une chose qui contient et unifie trois éléments, à savoir le contenu exprimé, l’acte d’expression et l’expression elle-même. Il définit l’acte d’expression comme une chose exprimant un contenu ; celui-ci ne consiste pas dans les sentiments subjectifs d’un être humain individuel, mais dans un contenu de pensée objectif pouvant être compris de tous. La conscience qui relève de l’acte d’expression englobe donc la conscience subjective. L’acte d’expression permet aussi de combiner la pensée et la sensation puisqu’il octroie à cette dernière sa signification, lui fournissant ainsi la possibilité de devenir le contenu de la pensée. Par l’acte d’expression, le réel est englobé dans le « non réel », c’est-à-dire dans la signification.

L’expression, quant à elle, signifie que la pensée doit être introduite dans un lieu public, un lieu commun avec autrui. À tout le moins, elle doit être introduite dans le lieu public qu’est ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search