Version classiqueVersion mobile

Z pour Zombies

 | 
Samuel Archibald
, 
Antonio Dominguez Leiva
, 
Bernard Perron

Chapitre 10. Bédés et macchabées : comique macabre et visions horrifiques dans les horror comics pré-Code

Pierre Chemartin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’industrie des comic books, comme toutes les industries de divertissement, est sensible aux engouements les plus éphémères et aux plus infimes variations économiques. Le boom démographique et le retour à la croissance, au sortir de la Grande Dépression et de la Seconde Guerre, ont facilité l’avènement d’un secteur de l’industrie qui cherchait à se placer entre les bandes dessinées traditionnelles et les éditions jeunesse. À la fin des années quarante, les comic books sont absolument partout1. C’est dans ce contexte florissant, placé sous le signe de la prospérité, que les éditeurs en mal de nouveauté, sentant que les genres traditionnels perdaient de leur attrait, se sont progressivement tournés vers d’autres horizons. Ce renouvellement passera autant par le ton que par les formules inédites. C’est ce ton nouveau et corrosif qui explique l’avènement, peu avant le tournant des années cinquante, des horror comics. Cette vague, initiée notamment par Avon (Eerie), Entertainment Comics ...

Auteur

Chargé de cours au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Il est associé aux activités de recherche du Groupe de recherche sur l’avènement et la formation des institutions cinématographiques et scéniques (GRAFICS), au sein duquel il a conduit des travaux sur les récits en images et les vues animées au tournant du XXe siècle. Ses travaux les plus récents portent sur les échanges entre cinéma, animation et bande dessinée. Ses articles ont notamment paru dans les revues Cinéma et Cie et Cinémas ainsi que des ouvrages collectifs comme Les cases à l’écran d’Alain Boillat et Networks of Entertainment de Frank Kessler.

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search