Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Chapitre 1. La mobilité résidentielle des familles

p. 19-35


Extrait

1Que ce soit pour des questions d’étalement urbain de moins en moins contrôlable pour les uns ou pour des raisons de pertes fiscales pour les autres, l’exode des familles montréalaises vers la banlieue soulève de plus en plus d’inquiétude. Cet exode qui sévit depuis de nombreuses années, en fait depuis l’avènement de la banlieue dans les années 1960, ne semble avoir de cesse. Bien qu’il ne soit pas uniquement le fait des jeunes familles, ce sont ces dernières qui suscitent le plus d’attention. Répondant à un désir de vivre dans un meilleur quartier, dans un logement plus grand ou tout simplement pour accéder à la propriété, la mobilité résidentielle des familles montréalaises s’inscrit dans un processus normal et constant d’adaptation de leurs conditions d’habitation à leur mode de vie. La venue d’un premier puis d’un second enfant, leur départ, ou encore celui d’un des parents, du nid familial sont autant de modifications de la structure domestique qui obligent les familles à

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.