Version classiqueVersion mobile

Parcours éducatifs

 | 
Bélanger Paul

Première partie. La reconnaissance

Chapitre 2. La construction de soi, la maîtrise des savoirs et la dialectique éducative

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’autonomisation du sujet et l’accroissement de sa capacité d’initiative constituent plus que des conditions d’apprentissage. Ils sont au cœur même du processus éducatif et en constituent une des fins. Mais alors, qu’advient-il de l’exigence incontournable d’être mis en présence de l’héritage culturel de l’humanité ? De l’obligation de maîtriser les savoirs et les savoir-faire en développement continu de son métier ou de sa profession ? Et d’abord, de l’ouverture continue à la curiosité intellectuelle ?

Bien qu’on tende parfois à opposer la construction de soi et la maîtrise des savoirs, il s’agit là d’un faux débat ou, plutôt, d’un débat mal posé. La mise en valeur de l’intimité de l’acte d’apprendre ne peut escamoter la dimension cognitive tout aussi nécessaire à l’autonomisation du sujet. Réciproquement, apprendre n’est pas que réception et appréhension de savoirs transmis. C’est aussi un processus qui met en action les ressorts intimes du sujet en voie de se construire.

La constru...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search