Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le contrôle des jeunes déviants

 | 
Dominique Duprez
, 
Nicolas Sallée
, 
Fabien Desage

Troisième partie. Catégorisations sociales

9. Un contrôle genré : regard sur les centres éducatifs renforcés (France)

Hélène Chéronnet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce chapitre s’intéresse au rapport entre les modalités du contrôle de jeunes délinquants en France accueillis en centre éducatif renforcé (CER) et la mise en scène des rapports de genre dans une équipe professionnelle1. Les CER font partie d’une gamme de nouveaux dispositifs d’encadrement de mineurs délinquants réputés incapables de tenir dans un foyer classique. Sous les exigences du pouvoir politique, les années 1990 voient l’émergence d’une nouvelle philosophie juridique fondée sur la responsabilité individuelle et la sanction rapide du mineur ayant transgressé l’ordre social. L’idée de responsabilité pénale, en référence à l’acte commis et non plus à l’éducation du jeune, est replacée au cœur du dispositif judiciaire concernant les mineurs (Bailleau, 2011).

Méthodologie
À leur création, les centres éducatifs renforcés avaient vocation à s’inscrire dans un dispositif global de réponses pénales censé offrir une gradation et une diversification des sanctions et des réponses éducative...

Auteur

Docteure en sociologie, chercheuse à l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) et membre du Centre lillois d’études et de recherches sociologiques (CNRS-Lille 1, UMR 8019).

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540