Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le contrôle des jeunes déviants

 | 
Dominique Duprez
, 
Nicolas Sallée
, 
Fabien Desage

Troisième partie. Catégorisations sociales

8. Entre genre et ethnicité : penser l’individualisation des prises en charge

Saïda Houadfi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme l’ont souligné Christine Guionnet et Érik Neveu, la compréhension du genre et de ses effets sociaux suppose son articulation permanente avec d’autres variables sociologiques, comme la classe, la catégorie socioprofessionnelle, l’origine ethnique (Guionnet et Neveu, 2004)1. Dans ce chapitre, issu d’une recherche en cours et d’une enquête de deux ans au sein de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), nous revenons sur la prégnance des catégorisations genrées et ethnicisées des jeunes, telles qu’elles se manifestent dans le travail des éducateurs et dans la gestion des établissements de placement judiciaire. La mobilisation de ces catégories de classement et d’interprétation dans le monde socioéducatif et judiciaire dévoile des tensions entre une injonction croissante à l’individualisation de la prise en charge des jeunes et une tendance à les contraindre à un « devoir être », correspondant à leurs propriétés culturelles supposées ou à leur sexe biologi...

Auteur

Doctorante en sociologie à l’Université de Lille et directrice de service à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ, France).

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540