Version classiqueVersion mobile

L'ethnicité et ses frontières

 | 
Danielle Juteau

Un rapport transversal

Chapitre 10. « Nous les femmes » : catégorie hétérogène, classe homogène ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Marxistes, intersectionnelles, ou postcoloniales, les critiques de la catégorie « femmes » se succèdent et se rejoignent sur un point : elles sont unanimes à vouloir se distancier de la notion de classe des femmes, et bien à tort ajouterais-je. Obnubilées par l’hétérogénéité des femmes et leurs antagonismes, elles récusent une approche qui postule, à leurs yeux, une essence féminine et un sujet féministe unifié, laquelle réduirait toutes les femmes à une seule femme, blanche et occidentale de surcroît. Or, comme je vais le montrer dans ce chapitre, le recours aux rapports de sexe est essentiel à la théorisation de la catégorie « femmes », et à l’explicitation de son caractère hétérogène. C’est en plaçant ces rapports au cœur de la démarche féministe qu’on échappera aux lacunes de certaines analyses contemporaines qui tout en fragmentant la catégorie « femmes » la maintiennent néanmoins.

Après avoir brièvement retracé les débats sur l’hétérogénéité des femmes, je me pencherai sur le d...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search