Version classiqueVersion mobile

L'ethnicité et ses frontières

 | 
Danielle Juteau

Un rapport transversal

Chapitre 9. De la fragmentation à l’unité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’idée que les femmes constituent une catégorie sociale fragmentée s’est répandue à toute vitesse ces dernières années. Les femmes, nous rappelle-t-on sans cesse en ces temps de poststructuralisme, de postmodernisme et parfois de postféminisme, appartiennent à différentes classes sociales, elles habitent diverses parties du monde, dans les pays du « centre » et ceux de la « périphérie ». Certaines émigrent et d’autres pas, certaines sont lesbiennes et d’autres hétérosexuelles, certaines sont considérées comme âgées et d’autres, comme jeunes, certaines sont issues de minorités dites visibles (elles sont membres de groupes dominés) et d’autres ne le sont pas (elles sont membres de groupes dominants).

Parallèlement à ce phénomène de fragmentation, on note l’érosion continuelle de l’idée de sororité. La sororité ne serait, en effet, qu’un construit idéologique traduisant la situation des femmes blanches des classes moyennes qui vivent dans les pays capitalistes occidentaux. Ce dernier a ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search