Version classiqueVersion mobile

L'ethnicité et ses frontières

 | 
Danielle Juteau

Une frontière à deux faces

Chapitre 6. L’ethnicité et la modernité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’ethnicité ne constitue pas un donné. C’est un fait social qui est par conséquent socialement déterminé. Pour mieux cerner ce fait social et en saisir le fonctionnement, j’ai rejeté d’emblée toute explication qui voit dans l’ethnicité un attribut inéluctable et indélébile enraciné dans la nature ou la culture. J’ai évité de considérer l’ethnicité comme une variable indépendante, puisque je tiens plus à élucider son émergence qu’à en mesurer les conséquences. J’ai écarté toute analyse qui en fait le reflet ou l’expression d’autres phénomènes sociaux. La conscience ethnique n’est pas une fausse conscience et sa dynamique n’est pas réductible à celle des classes sociales.

Grâce à l’examen des relations sociales de communalisation, j’ai pu remédier à plusieurs lacunes inhérentes à d’autres approches. Ces relations, comme le suggère Weber, émergent quand un sentiment commun pour une situation commune engendre l’orientation mutuelle des comportements. L’ethnicité renvoie à une communalisa...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search