Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Amerindia

 | 
Roland Viau

Troisième partie

10. Tous sauvages

Dérives et misères de la civilisation

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Dans son Apostille au nom de la Rose, Umberto Eco (né en 1932) mentionne qu’un titre doit embrouiller les idées, non les embrigader1. J’ai fait mienne la proposition de l’écrivain, érudit et romancier, en intitulant mon texte « Tous sauvages ». La querelle de voisinage ou les rapports encore ambigus, voire difficiles, entre historiens et anthropologues ont engendré son titre. Voyons un peu pourquoi.

Anthropologue par formation, amérindianiste par choix et historien par méthode, je dirai d’abord que les anthropologues n’ont pas beaucoup à apprendre aux historiens sur le plan de la méthodologie de la recherche en sciences humaines et sociales. La discipline historique, on le sait assez bien, fondée sur l’analyse documentaire classique, a eu tout le temps de peaufiner sa démarche d’enquête depuis Thucydide (v. 460-395 av. J.-C.)2. À l’Université de Montréal, au Département d’anthropologie où j’enseigne depuis vingt-sept ans, c’est seulement à compter de 1995 qu’on a jugé à propos de dis...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540