Version classiqueVersion mobile

Vichy au Canada

 | 
Marc Bergère

Épilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme l’écrivait en novembre 1948, Auguste Viatte : « Il existe une affaire des réfugiés français au Canada1. » En effet, l’affaire Bernonville, par ses multiples implications (juridique, médiatique, politique et diplomatique), revêt toutes les caractéristiques d’une « vraie affaire » qui nous en apprend autant sur l’enjeu de la controverse (les miliciens français) que sur la société où elle éclate (le Québec d’après-guerre). Un constat qui est déjà un début de réponse à la question « à quoi servent les affaires ? », que se posaient Luc Boltanski et Élisabeth Claverie lorsqu’ils cherchaient à théoriser cet objet. Eux-mêmes y voyaient prioritairement des « moments clés » à analyser comme des indicateurs d’un processus de changement social et surtout des tensions qui l’accompagnent2. Au-delà, l’affaire des réfugiés politiques français, à la croisée de plusieurs horizons d’analyse et de temporalité, ouvre d’autres perspectives.

Éclatant au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dont l...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search